Gandubert
Le bonheur d'être en forme
Ostéopathie crânienne biodynamique

Au début du XXe siècle, W. G. Sutherland, élève du docteur Still, le fondateur de l'ostéopathie, découvre par son travail de recherche intense, des axes de mobilité minimale des sutures crâniennes, et le Mécanisme respiratoire primaire, mouvement physiologique rythmique et autonome, perceptible dans le corps entier par une palpation développée. Le docteur Sutherland constate que ces mouvements légers et involontaires du corps sont initiés par notre force vitale interne qu'il a appelée "Souffle de vie".

Il découvre l'importance de l'intégrité de ce mécanisme sur la capacité à maintenir et à récupérer la santé en rapport avec les forces d'auto-régulation et d'auto-guérison du corps. Ce "Souffle de vie", un principe fondamental du vivant, régule les fonctions physiques et certains états psychiques.

Il nomme « Ostéopathie crânienne » l’application des concepts ostéopathiques dans ce domaine.

Cette approche peut s'avérer très utile par exemple en cas de:

  • céphalées et migraines, stress et angoisses
  • choc ou traumatismes
  • vertiges, déséquilibres, épilepsie, malaise vagal (nerf Vague)
  • otites, sinusite, acouphènes, conjonctivites, larmoiements, strabisme , congestion nasale, rhinite
  • paralysie du nerf facial (de Bell) - névralgie du nerf Trijumeau (Tic douloureux) ou du nerf d'Arnold
  • soutien et prévention de travail dentaire en collaboration avec l'orthodontiste
  • troubles de l'occlusion et de l'articulation temporo-mandibulaire (ATM).
  • troubles de concentration, du sommeil, de la coordination, hyperactivité, manque de vitalité
  • réhabilitation d'accident vasculaire cérébral (AVC), ré-éducation sensori-moteur, troubles neurologiques divers
  • plagiocéphalie du nourrisson, hydrocéphalie, morphologie du syndrome de Down

 

L'ostéopathie bio-dynamique est une approche spécifique de l'ostéopathie crânienne, dans laquelle le praticien est en état réceptif et en écoute maximal par rapport aux forces d'auto-régulation ressenties dans le corps, et à "leur intelligence" qui maintiennent le meilleur équilibre que le corps ait pu trouvé.

L'ostéopathe se synchronise à ces forces physiologiques exprimées au-travers des différentes couches de tissus et de liquides du corps, et les encourage à se manifester par un toucher très doux et léger. Le corps du patient se reconnecte ainsi à son état de santé "originel" et dirige lui-même le processus le plus approprié pour le retrouver. L'ostéopathe stimule et amplifie le processus de retour à l'équilibre inhérent au corps.

L'ostéopathe facilite donc ainsi la capacité d'auto-guérison inhérente, en étant en contact avec les forces physiologiques et thérapeutiques venant de l'intérieur, plutôt que d'appliquer ou d'imposer une technique manipulative par une force extérieure.